Workshop on Collective Housing, Algiers

Institution : New South
Host School / Ecole Partenaire : Algiers University, Department of Architecture / Université d’Alger, Département d’Architecture
Partners / Partenaires : Union Africaine, Institut Français d’Alger, Centre Culturel Vivarium, Hydipco
Location / Lieu : Algiers / Alger (DZ)
Date : Oct. 2017
Program / Programme : International workshop within the research cycle “An Odyssey in Domestic Space” led by the collective New South / Workshop international dans le cadre du cycle de recherche “Une Odyssée de l’Espace Domestique” mené par le collectif New South
Theme / Thème : Collective Housing in Algiers / Le logement collectif à Alger
Coordination : Meriem Chabani
Teaching / Enseignement : Meriem Chabani, Maya Nemeta, Nazim Bekkouche
Guests speakers and critics / Invités et jury : Mohammed Adel Souami, Halim Faidi, Larbi Merhoum, Djaffar Lesbet, Myriam Maachi Maïza, Houda Mebarka Bendib, Achour Mihoubi
Documentary team / Equipe documentaire : François Le Pivain, Ibrahim Taleb
Students / Etudiants : Billel Afounas, Maya Atek, Riad Baghdadi, Abdelaziz Belacel, Feriel Boukachabia, Salima Chekat, Nour El Houda Cherfouh, Hélène Coussedière, Hadjer Dahmani, Zineddine Djouama, Adeline Faure, Marthe Grezaud, Lofti Kadri, Ikram Kasmi, Elyssa Le Gac, Mathilde Lhopitallier, Sarah Medjadji, Imene Rais, Meriem Rezag Lebza, Maxime Roux, Idriss Terfous, Zineb Zair, Amine Zakaria

EN

The second workshop of the series took place in Algiers and was hosted by the Department of Architecture of Algiers University in October 2017. Algerian and international students and young professionnals worked together to question the contemporary forms of collective housing in Algiers. This analysis and prospective workshop was the occasion of inviting different lecturers such as architects, urban planners and historians to question the city and its ways of inhabiting, and specifically inhabiting “ensemble”.
The question of collective housing was explored through the notions of Houma (neighbourghoud) and Dar (house) in order to question at the same time the collective and the domestic dimensions of housing. The imbrication of these aspects informs us on how the interior becomes exterior and vice versa. The objective of the workshop was to explore how spatial forms impact, destroy, create or restructure social practices. Collective housing is thus imagined as a fragment of a neighbourghoud, where notions such as collective practices or ownership can happen.
Facing the multiple issues of Algiers development, its urban sprawl, the gestion of its built environment and the necessary rehabilitation of ancient patrimony, a qualitative innovation in collective housing is more than necessary.

FR

Cet atelier d’une semaine s’est déroulé dans des locaux mis à disposition par le département d’Architecture de l’Université d’Alger, et conviait étudiants locaux et internationaux, ainsi que jeunes professionnels à questionner les formes contemporaines du logement collectif algérois. L’atelier, analytique et prospectif, a été l’occasion d’inviter des conférenciers de différents milieux apporter un éclairage nouveau sur la question de la ville, de l’habiter, de l’habiter “ensemble”. La question du logement collectif a été explorée en croisant les notions de “Houma” et de “Dar”, afin de dégager une entité définie à la fois par son appartenance au collectif et par sa condition domestique. La cellule domestique génère un tissu social qui lui est propre, tout en étant liée à un tissu social plus large. L’imbrication de ces pratiques domestiques et collectives informe la façon dont l’intérieur devient extérieur, et vice versa. L’objectif de cet atelier a été d’explorer la façon dont des formes spatiales impactent, détruisent, créent ou restructurent des pratiques sociales. Le logement collectif est ainsi envisagé comme fragment de quartier, où pratiques collectives et notion d’appartenance se forgent.
Face aux contraintes multiples du développement d’Alger, l’étalement urbain, la gestion du parc immobilier existant, la nécessaire réhabilitation du patrimoine ancien, une innovation de qualité dans le domaine logement collectif est plus que jamais nécessaire. C’est à cette conversation que cet atelier tenait à prendre part.

Photos © New South